Parcours

Après des études d’arts plastiques et décoration d’intérieur, je découvre la céramique à Florence en Italie en 1996, lors d’un stage de tournage et de décor sur faïence. Je suis aussitôt séduite par l’argile, sa texture, la force et la douceur qu’elle exige.

Durant les quelques années qui suivirent cette première exploration de l’argile, je me forme à différentes techniques de fabrication, telles que le tournage, le modelage et l’élaboration et cuisson des émaux à hautes températures, au Cnifop à Saint Amand en Puisaye.

En 2006, inscription à la chambre des métiers, j’ouvre mon premier atelier à Casteljaloux – Lot et Garonne. J’habite une ancienne ferme où je développe une activité de chambres d’hôtes associée à ma profession de céramiste. Je travaille ma production de pièces utilitaires en grès et en porcelaine. Les céramiques sont cuites en réduction dans un four à gaz. Je prolonge mon activité avec les cours que je donne tout au long de l’année.

Entre 2009 et 2011, je suis les enseignements des céramistes Claude Champy et Rizu Takahashi. Grâce à leurs savoirs et leurs brillantes expériences, j’approfondis mes connaissances, laissant s’épanouir ma créativité dans le travail avec les terres chamottées, qui rendent les pièces au plus près de la nature.

En 2016, je déménage mon atelier à Lescurry, près de Tarbes. Je travaille la porcelaine et le grès, que je tourne. Puis je modèle mes formes et les assemble afin de créer des pièces uniques et épurées. Je m’inspire du monde végétal dans ma collection de vases “bambou”, et j’aspire à un monde “Zen” avec ma collection de “Bouddha”. Je joue avec les céladons, les engobes et les décors oxydés. Les céramiques sont cuites en réduction dans un four à gaz. Je fabrique aussi les tasses, bols à thé en porcelaine et autres pièces utilitaires, qui nous permettent de rester en contact quotidiennement avec la terre.

Captivée par les arts asiatiques, je pratique la calligraphie japonaise sur papier de riz et la peinture chinoise. Ces gestes ancestraux se retrouvent sur mes pièces au gré de l’inspiration.

L’argile permet ma propre expression intuitive. Après la cuisson, cette argile devient « céramique », forte de sa nouvelle consistance – émouvante.